Conférence 2024

Les parties prenantes de la formation en ingénierie : Engagement collaboratif et réflexif dans un monde en transition

Edmonton, Alberta
Du 15 au 19 juin 2024
Université de l'Alberta

OVERVIEW
VENUE / ACCOMODATIONS
PAPERS
SPONSORS
EXHIBITORS
COMMITTEE

Overview

Thème et éléments clés de la conférence

  • Les parties prenantes et les partenaires
  • La collaboration
  • L’engagement
  • L’inclusion

La formation en ingénierie compte de nombreux intervenants et partenaires, à savoir l’industrie, le gouvernement, les Premières nations, la société, la gouvernance professionnelle, l’accréditation, les étudiants, les programmes non liés à l’ingénierie, les enseignants de la maternelle à la 12e année et les chercheurs. Les diplômés en ingénierie doivent posséder un large éventail d’aptitudes et de compétences, être capables de travailler dans un monde socio-technologique en évolution rapide et de maintenir des pratiques durables, être adaptables et devenir des leaders.

Comme la plupart des programmes d’ingénierie canadiens, nous sommes en train de repenser et de redévelopper nos programmes pour soutenir la transition énergétique, la diversité, l’équité et l’inclusion, la durabilité, le leadership en ingénierie, l’engagement avec les peuples indigènes et l’avenir du travail et de la société. Rejoignez-nous à l’Université de l’Alberta, alors que nous identifions et nous engageons avec les parties prenantes pour améliorer et innover dans nos programmes en développant et en concevant les ingénieurs de l’avenir.

 

Venue

La conférence 2024 de l’Association canadienne des écoles d’ingénieurs (ACÉG-CEEA) sera accueillie conjointement par l’Université de l’Alberta,  à Edmonton !

De plus amples informations sur la conférence seront bientôt disponibles. Consultez régulièrement le site web pour de nouvelles mises à jour.

Papers

Appel à propositions

La date limite de soumission des résumés est prolongée jusqu’au 27 Novembre 2023.

Engagement collaboratif et flexible dans un monde en transition.

Les parties prenantes et les partenaires de la formation en ingénierie sont nombreux : personnes étudiantes, industrie, gouvernement, communautés autochtones, métisses et inuites, société, gouvernance professionnelle, praticiens, organismes d’accréditation, programmes non liés à l’ingénierie, chercheurs et enseignants de tous les niveaux allant de la maternelle au collégial en passant par les niveaux primaire et secondaire. Les diplômés en ingénierie doivent posséder un large éventail d’aptitudes et de compétences, être capables de travailler dans un monde sociotechnique en évolution rapide et de maintenir des pratiques durables, être adaptables et devenir des leaders. Un élément clé de la collaboration est l’identification et l’engagement des parties prenantes et des partenaires afin d’obtenir un retour d’information permettant d’améliorer et d’innover nos programmes. La plupart des écoles d’ingénieurs canadiennes sont en train de réimaginer et de redévelopper des programmes pour soutenir de nombreux changements clés, notamment la transition énergétique, la diversité, l’équité et l’inclusion, la durabilité, le leadership en ingénierie, l’engagement avec les peuples indigènes, métis et inuits, et l’avenir du travail et de la société.

Nous développons et formons les ingénieurs du futur.

Nous invitons tous ceux qui s’intéressent à la formation en ingénierie à participer à la Conférence ACÉG-CEEA 2024. Nous accueillons les formateurs en ingénierie postsecondaires, les personnes étudiantes de premier cycle et des cycles supérieurs, les partenaires industriels, les organismes de réglementation, les organismes d’accréditation et les enseignants STIM et STIAM des niveaux primaire, secondaire et collégial qui facilitent le développement de nos étudiantes et étudiants en ingénierie et leur transition vers le métier d’ingénieur.

La conférence est ouverte à tous les domaines de l’enseignement de l’ingénierie et à l’examen des influences et des impacts sociétaux qui conduisent à l’innovation pédagogique et aux changements dans la profession. Le comité d’organisation de la conférence a pour objectif de réunir des représentants de toutes les parties prenantes et de tous les partenaires afin de discuter des besoins, des pratiques et des défis actuels. Nous souhaitons encourager les participants à remettre en question le statu quo et les obstacles à l’amélioration de la formation des ingénieurs au Canada.

Thèmes 2024 : Parties prenantes, partenaires, collaboration, engagement et inclusion

La manière dont nous impliquons les étudiantes et les étudiants dans l’apprentissage détermine leurs efforts de collaboration et d’intégration. Nous sollicitons des articles rédigés en français ou en anglais dans tous les domaines de l’enseignement de l’ingénierie, avec un accent particulier sur les sujets ci-dessous :

  • Leadership et esprit d’entreprise – Comment les parties prenantes et les éducateurs façonnent-ils les leaders en ingénierie et les entrepreneurs pour l’avenir ? Comment les préparons-nous à prendre des décisions éthiques dans le cadre de travaux, d’opérations et de projets d’ingénierie ? Comment préparons-nous les personnes étudiantes à l’utilisation éthique des ressources et à l’économie circulaire ?
  • Durabilité – Comment définir les parties prenantes de la société ? Comment les parties prenantes informent-elles la manière dont la durabilité est incluse dans le cursus d’ingénierie ? Comment les formateurs en ingénierie mettent-ils en œuvre la durabilité pour engager et développer la compréhension des personnes étudiantes sur les exigences des parties prenantes et d’un monde en transition ?
  • Les parties prenantes et la conception – Comment l’inclusivité est-elle mise en œuvre dans la conception et dans la culture de l’ingénierie ? Comment les perspectives, les modes de connaissance et les pratiques autochtones sont-ils inclus dans la conception technique à l’ère postcoloniale ? Quelles sont les méthodes et pratiques autochtones en matière de conception d’ingénierie ? De quelle manière l’ingénierie et les éducateurs de la maternelle et des niveaux primaire, secondaire et collégial peuvent-ils collaborer pour améliorer la formation en ingénierie ? Comment les pratiques d’innovation et de conception durable sont-elles incluses dans la formation des ingénieurs ?
  • Diversité, équité et inclusivité – Comment la diversité et l’inclusivité éclairent-elles les pratiques d’enseignement, y compris l’élaboration et la mise en œuvre des cours et/ou des programmes, en ingénierie ? Quel est l’impact de leur mise en œuvre sur les personnes étudiantes ? Comment donnons-nous une voix aux parties prenantes qui pourraient ne pas être entendues ou incluses ?
  • Questions et pratiques émergentes dans l’enseignement de l’ingénierie – Évaluation basée sur les compétences, échanges internationaux, ChatGPT, intégrité académique, culture de l’ingénierie, identité et éthique.
  • Intégration d’activités expérientielles pratiques, co-curriculaires et extrascolaires – La conception et la fabrication font partie intégrante de la profession d’ingénieur. Comment améliorer l’expérience d’apprentissage des personnes étudiantes et la rétention des connaissances en intercalant l’accès à des installations d’expérience pratique comme les fablabs, les garages d’ingénierie, les studios de conception, les makerspaces, et les centres et incubateurs d’entrepreneuriat pour la clientèle étudiante de premier cycle? Quelles sont les meilleures pratiques, les études de cas et les enseignements tirés ?

Options de la voie papier nécessitant la soumission d’un résumé structuré

  • Podium (10 minutes de présentation + 10 minutes de questions-réponses) – Les podiums ont pour but d’expliquer brièvement le travail de l’auteur à l’aide de diapositives de présentation et de questions de l’auditoire. Les conférenciers acceptés doivent soumettre un article complet en français ou en anglais (8 pages maximum).
  • Présentation éclair (5 minutes de présentation + 5 minutes de questions-réponses) – Un exposé plus court qui se concentre sur les idées clés et les résultats. Les exposés éclair sont bien adaptés aux travaux en cours, aux premiers résultats de recherche et à l’introduction d’idées pour lancer des conversations. Les auteurs qui présentent leur travail lors d’une présentation éclair peuvent soumettre un article complet à une évaluation par les pairs s’ils souhaitent être publiés dans les actes de l’ACÉG-CEEA.
  • Présentation d’affiche – Ces présentations sont utiles pour une interaction active et plus longue entre les présentateurs et le public. Les affiches doivent être concises et mettre l’accent sur la représentation graphique des idées et des résultats. Les auteurs qui présentent leur travail sous forme de poster peuvent soumettre un article complet à une évaluation par les pairs s’ils souhaitent être publiés dans les actes de l’ACÉG-CEEA.

Exigences en matière de résumés structurés pour les exposés, les conférences éclair et les posters

Les auteurs ayant des présentations podium, éclairs ou d’affiche doivent soumettre un bref résumé structuré anonyme (500 mots) via Oxford Abstracts avant le 20 novembre 2023, PROLONGÉ le 27 novembre 2023 accompagné de la catégorie appropriée et d’une liste classée des modes de présentation préférés. Les soumissions doivent être rédigées en français ou en anglais. Les auteurs doivent se référer aux lignes directrices pour les résumés structurés ACÉG-CEEA lors de la préparation et de la mise en forme de leur soumission, ainsi que pour la grille d’évaluation des résumés qui sera utilisée pour l’évaluation par les pairs. Après l’évaluation par les pairs, les auteurs recevront des commentaires détaillés sur le mode de présentation qu’ils ont choisi. Les auteurs qui souhaitent suggérer d’autres modes de présentation que ceux énumérés ci-dessus sont invités à contacter le comité organisateur de la conférence par courrier électronique ([email protected]).

Les propositions doivent s’inscrire dans l’une des catégories suivantes :

  • Développement de l’expertise en enseignement et apprentissage de l’ingénierie (SoTL) : comprend des comptes rendus et des réflexions sur ses propres innovations, expériences et interventions fondées sur des données probantes du praticien dans son contexte d’enseignement de l’ingénierie. L’objectif est de partager les expériences du praticien.
  • Recherche sur la formation des ingénieurs (Recherche) : comprend les rapports d’enquêtes scientifiques, les critiques, les méta-analyses, les analyses documentaires et le développement empirique de méthodes, d’outils et de cadres. L’objectif est de générer des connaissances transférables ou généralisables qui peuvent être appliquées à d’autres contextes.

Toutes les soumissions feront l’objet d’un processus d’évaluation par les pairs avant d’être acceptées pour la conférence.

Pour les propositions en développement de l’expertise en enseignement et apprentissage de l’ingénierie, le résumé structuré de 500 mots doit suivre les sections suivantes :

  • Contexte – Décrire brièvement le contexte et la motivation du travail.
  • Objet – Résumez l’objet (but) du projet, de l’intervention ou de la pratique.
  • Approche – Fournir une vue d’ensemble du projet, de l’intervention ou de la pratique.
  • Résultats – Discuter de l’impact (prévu) du projet, de l’intervention ou de la pratique.
  • Conclusions – Réfléchir aux enseignements (attendus) du projet/de l’intervention/de la pratique.

Pour les propositions de recherche sur l’enseignement de l’ingénierie, le résumé structuré de 500 mots doit suivre les sections suivantes :

  • Contexte – Décrire la motivation de l’étude et les écarts avec la recherche actuelle et/ou la contribution à la littérature/domaine.
  • Objectif/hypothèse(s) – Résumez la ou les questions de recherche ou l’hypothèse.
  • Conception/Méthode/Méthodologie – Pour les documents de recherche, donnez un aperçu de l’approche utilisée pour la recherche, y compris le cadre conceptuel/théorique et les méthodes de collecte et d’analyse des données. Pour les articles de synthèse, décrivez les méthodes utilisées pour identifier et synthétiser les études primaires, ainsi que les détails pertinents des critères d’inclusion.
  • Résultats – Résumer les résultats quantitatifs ou qualitatifs (prévus).
  • Conclusions – Discuter des principales implications des résultats (prévus).

L’auteur doit identifier chaque partie du résumé structuré par le sous-titre approprié. Les résumés sont limités à 500 mots (sans compter le titre, les mots-clés et les sous-titres). Les résumés ne doivent pas inclure de références. Les sections de chaque sous-titre ne doivent pas nécessairement être de longueur égale.

Les soumissions et l’évaluation se font selon un processus doublement anonyme. Toutes les informations relatives à l’auteur et à l’affiliation doivent être expurgées dans le résumé structuré et dans les projets d’articles complets.

Mots clés

Trois à cinq mots-clés doivent suivre le résumé structuré. Les auteurs peuvent choisir leurs propres mots-clés et sont encouragés à sélectionner des mots-clés de la Taxonomie de la recherche en éducation de l’ingénierie (Regents of the University of Michigan, 2013 ou équivalent en français) lorsque cela est approprié. Notez qu’un mot-clé peut être composé de plus d’un mot.

Approbation éthique

Votre étude doit-elle être approuvée sur le plan éthique ? Lorsque vous soumettez votre résumé structuré, veuillez noter qu’il y aura des questions sur la nécessité d’une approbation éthique pour votre projet de recherche ou de formation en sciences et technologies. Les auteurs sont tenus de respecter les exigences de leur institution en matière d’éthique.  Il incombe à chaque auteur de déterminer s’il a besoin d’une approbation éthique pour le travail qu’il présente. Chaque auteur devra soit :

  • Déclarer que leur étude DOIT être approuvée sur le plan éthique et que l’approbation a été accordée.
  • Déclarer que l’étude nécessite une approbation éthique et que l’approbation est en cours.
  • Déclarer que leur étude ne nécessite PAS d’approbation éthique.

Si les auteurs ont besoin d’une approbation éthique, ils ne doivent PAS soumettre leur travail à l’évaluation si l’éthique n’est pas approuvée ou en cours d’approbation.

Critères de révision pour les propositions

Les résumés seront examinés en fonction de leur adéquation avec le domaine (formation des ingénieurs) et les thèmes de la conférence, de leur cohérence, de leur qualité et de la prise en compte de tous les éléments du résumé structuré.

Options de la piste de discussion nécessitant la soumission d’un questionnaire

Ces sessions durent généralement environ 90 minutes et comprennent les modes de présentation suivants :

  • Discussions en panel – Ces sessions facilitent une conversation active entre les présentateurs et le public de divers horizons. Lors de la soumission de la proposition, les auteurs devront identifier et proposer au moins trois autres panélistes et un modérateur. La proposition doit mettre l’accent sur le plan de modération de l’interaction avec le public. Chaque panéliste fera des remarques d’ouverture et de clôture, entre lesquelles des discussions plus longues auront lieu au sein du panel et avec le public. Les auteurs sont encouragés à sélectionner des sujets de discussion en rapport étroit avec le thème de la conférence et les flux. Nous encourageons également les soumissions des groupes d’intérêt spéciaux ACÉG-CEEA.
  • Collaboratorium (anti-conférence) – Ces sessions consistent généralement en des tables rondes animées par des groupes de discussion sur un sujet présenté par les organisateurs. Il y a généralement 3 à 5 tables rondes qui se déroulent en parallèle dans la même salle et dont les sujets sont interconnectés. Des notes sont prises et, après un certain temps, les participants sont invités à passer à une autre table ronde. Ces sessions aident les participants à réfléchir sur les sujets et permettent à des participants d’horizons divers d’échanger librement leurs points de vue. Les auteurs sont encouragés à sélectionner des sujets de discussion en rapport étroit avec le thème de la conférence et les flux. Nous encourageons également les soumissions des groupes d’intérêt spéciaux ACÉG-CEEA.
  • Ateliers – Le comité d’organisation de ACÉG-CEEA 2024 sollicite des propositions d’ateliers portant sur des pratiques, des questions ou des technologies pertinentes liées aux pratiques d’enseignement/apprentissage et à la recherche sur l’enseignement de l’ingénierie. Les ateliers seront présentés le dimanche 16 juin 2024. Les places dans les ateliers sont limitées et nous ne pouvons pas garantir l’acceptation de toutes les propositions. Par conséquent, en proposant un atelier, les présentateurs sont encouragés à envisager l’alignement avec le thème de la conférence, les domaines ou les sujets des groupes d’intérêt spéciaux de la ACÉG-CEEA. Les ateliers doivent être axés sur l’engagement actif des participants, de sorte que ceux-ci passent la majeure partie de leur temps dans l’atelier à participer à des activités (individuellement, en petits groupes ou en grands groupes).

Exigences pour la proposition de panels, de collaboratoriums et d’ateliers

Pour proposer une session, veuillez soumettre le questionnaire de panel/collaboratorium/atelier via Oxford Abstracts avant le 8 janvier 2024.

  • Panels : Le questionnaire demandera aux modérateurs/organisateurs de décrire le format du panel, les biographies et les références des panélistes (non anonymes), une description du sujet à traiter et sa pertinence par rapport aux thèmes de la conférence, ainsi que des exemples de questions auxquelles les panélistes répondront. Les propositions de panels seront évaluées en fonction de leur qualité globale, de leur adéquation avec la conférence, de l’intérêt qu’elles susciteront, ainsi que de l’importance et de la qualité de l’engagement prévu des participants. Un retour d’information spécifique sera communiqué aux auteurs.
  • Collaboratoriums : Le questionnaire demandera aux modérateurs/organisateurs de décrire le format et l’horaire du collaboratorium, une description des sujets/questions à traiter, la durée de chaque discussion, la pertinence du sujet par rapport aux thèmes de la conférence et la manière dont les participants s’engageront dans le collaboratorium. Les propositions de collaboration seront évaluées en fonction de leur qualité globale, de leur adéquation avec la conférence, de l’intérêt qu’elles susciteront, ainsi que de l’ampleur et de la qualité de l’engagement des participants. Un retour d’information spécifique sera communiqué aux auteurs.
  • Ateliers : Le questionnaire demandera aux animateurs d’ateliers de fournir des informations sur eux, une description qui fera partie du matériel officiel de la conférence, des objectifs d’apprentissage spécifiques, un plan d’atelier comprenant le calendrier des activités d’apprentissage proposées, des plans et des activités pour l’engagement des participants, ainsi que d’autres détails pertinents. Les propositions d’ateliers seront évaluées en fonction de leur qualité globale, de leur adéquation avec la conférence, de l’intérêt qu’elles susciteront, ainsi que de l’importance et de la qualité de l’engagement prévu des participants.

Dates importantes

  • Date limite de dépôt des résumés pour les conférences, les exposés éclair et les posters : 20 novembre 2023 PROLONGÉ le 27 novembre 2023
  • Notification de l’acceptation du résumé : 21 décembre 2023
  • Les propositions de panels, de collaboratoriums et d’ateliers sont attendues : 8 janvier 2024
  • Notification d’acceptation des propositions de panel, de collaboratoriums et d’atelier : 29 janvier 2024
  • Date limite de soumission des articles complets et anonymes à l’examen par les pairs : 26 février 2024
  • Commentaires des évaluateurs : 22 mars 2024
  • Remise des documents finaux avec les révisions et les détails de l’auteur : 15 avril 2024.
  • Conférence annuelle ACÉG-CEEA + ateliers : 15 – 19 juin 2024

Toutes les dates limites sont fixées à 23h59 (Vancouver, heure normale du pacifique PST). Les articles nécessitant des révisions majeures feront l’objet d’une seconde phase d’examen et de révision entre le 15 avril 2024 et le 10 mai 2024.

N’hésitez pas à contacter le comité organisateur ([email protected]) pour toute question concernant les soumissions ou les modalités des sessions, ou pour faire des suggestions. De plus amples informations concernant les présentateurs, l’inscription et le programme seront publiées prochainement.

Visitez le site web (https://ceea.ca/fr/conference/conference-2024-2/) pour obtenir les informations les plus récentes concernant la soumission des résumés, l’inscription, les dates limites, les informations sur les présentateurs et les horaires.

 

Sponsors

Commanditaires

Devenez un commanditaire de l’ACÉG-CEEA 2024

En tant que contributeur, vous atteindrez un réseau d’influenceurs, de décideurs et de leaders de l’ingénierie partageant les mêmes idées. Pour plus de détails sur les forfaits de commandite disponibles, veuillez consulter le forfait de commandite.

Forfait de commandite pour 2024 (anglais)

Pour de plus amples informations, veuillez contacter le comité organisateur de la conférence à l’adresse suivante : ([email protected]).

Exhibitors

Exposants

Vous souhaitez devenir exposant à la conférence ACÉG-CEEA 2024 à Edmonton ? Veuillez communiquer avec l’équipe de la conférence à l’adresse [email protected] pour explorer les possibilités.

Des informations supplémentaires sont disponibles dans la section commandite.

Committee

Vous avez des questions ? Envoyez-nous un courriel

De plus amples informations sur la conférence seront bientôt disponibles. Consultez régulièrement le site web pour de nouvelles mises à jour.

 

QUESTIONS?

For all conference related questions - please contact the organizing committee.